Le mot de l’éditeur : A comme Allumette, B comme Brûlure, C comme Colibri, R comme Rage, S comme Soleil, W comme Watt… En 2018, c’est sous la forme d’un abécédaire que se décline l’anthologie du 20ème Printemps des Poètes consacrée au thème de l’ardeur. D’où viennent-ils, les 90 poètes que mon ami Thierry Renard et moi-même avons convoqués pour une fête de la vitalité créatrice ? De tous les territoires où la vie fait entendre son chant avec entrain, avec fougue, élan, désir, conviction, résistance. De ces lieux où la passion se fait brûlure. Où l’on aime à en perdre la raison. Où l’on parcourt le monde avec une vigueur contagieuse. Qu’on ne s’étonne pas de voir la majeure partie de ces poètes appartenir au domaine contemporain : c’est d’une énergie bien trempée dont nous avons aujourd’hui besoin. Pour vivre mieux et vivre plus. Pour tenir dans la tempête. Pour rester en éveil. Écoutez-le : ce cœur qui bat au cœur du monde, c’est le nôtre.

February 18, 2017

Vient de paraître : 120 nuances d'Afrique, L’anthologie du 19ème Printemps des Poètes établie par Bruno Doucey, Nimrod et Christian Poslaniec

 120 nuances d'Afrique, L’anthologie du 19ème Printemps des Poètes établie par Bruno Doucey, Nimrod et Christian Poslaniec

Le mot de l’éditeur : L’anthologie que nous publions pour la 19ème édition du Printemps des Poètes est une invitation à explorer le continent injustement méconnu de la poésie africaine. Et cela ressemble à un voyage. Voyage dans le temps, à la rencontre des griots et de l’oralité native du poème ; voyage dans l’espace, d’est en ouest, du nord au sud, sans ignorer les territoires situés au-delà du continent. Car toutes les Afrique cohabitent dans ce livre : méditerranéenne, saharienne, sahélienne, équatoriale, australe ; américaine quand le poème devient blues ; Afrique des Éthiopiques et des Atlantes ; Afrique noire, blanche ou métisse, continentale ou insulaire, qui s’étire jusqu’aux Antilles et à Mayotte. Un monde s’éveille sous nos yeux : celui des rythmes incandescents et de la parole libérée.

Parmi lesquels : Tanella Boni, Breyten Breytenbach, Aimé Césaire, Léon‑Gontran Damas, Ananda Devi, Habiba Djahnine, Tahar Djaout, Mohammed El Amraoui, Hawad, Edmond Jabès, Sylvie Kandé, Amadou Lamine Sall, Abdellatif Laâbi, Werewere Liking, Alain Mabanckou, Toni Morrison, Samira Negrouche, Ketty Nivyabandi, Gabriel Okoundji, Moncef Ouhaibi, Léopold Sédar Senghor, Warsan Shire, Wole Soyinka, Véronique Tadjo, Hama Tuma, Tchicaya U Tam’si, Abdourahman Waberi, Derek Walcott, Kateb Yacine…

February 11, 2017

Vient de paraître : Apulée n° 2 – De l’imaginaire et des pouvoirs Revue de littérature et de réflexion

Apulée n° 2 – De l’imaginaire et des pouvoirs  Revue de littérature et de réflexion

 

Avec les contributions de :

 

Alima Abdhat, Malek Alloula, Abou’l-Hassan Al-Shoushtari, Guillaume Badoual, Leïla Bahsaïn-Monnier, Marie Bardet, Kacem Basfao, Joan Camil Bassols, Yahia Belaskri, Jeanne Benameur, Anouar Benmalek, Alexandre Bergamini, Lamia Berrada-Berca, Zéno Bianu, Jean-Marie Blas de Roblès, In Koli Jean Bofane, Miguel Bonnefoy, Hemley Boum, Lionel Bourg, Terze Caf, Laure Cambau, Georges- Olivier Châteaureynaud, Yves Chemla, Sheena Chraïbi, Driss Chraïbi, Emmanuelle Collas, Kamel Daoud, Emmanuel Damon, Julien Delmaire, Marc Delouze, René Depestre, Ananda Devi, Assia Dib Chambon, Mohammed Dib, Abdelkader Djemaï, Dominique Dou, Delphine Durand, Dominique Eddé, Mohammed El Amraoui, Salvador Espriu, Raymond Farina, Jean-Pierre Faye, Catherine François, Myriam Gaume, Jacob Glatstein, Ramón Gómez de la Serna, Alain Gorius, Bruno Grégoire, Hakan Günday, Nedim Gürsel, Hubert Haddad, Zadig Hamroune, Mustapha Harzoune, Élisabeth Higonnet-Dugua, Mohamed Hmoudane, Dovid Hofstein, Alexis Jenni, Yves Jouan, Lionel Jung-Allégret, Luba Jurgenson, Abdeslam Kadiri, Etgar Keret, Amin Khan, Sema Kiliçkaya, Nicolas Kurtovich, Abdellatif Laâbi, Hughes Labrusse, Ernesto Langer Moreno, Dominique Le Boucher, Mérédith Le Dez, Yvon Le Men, Khalid Lyamlahy, Michel Ménaché, Michel Merlen, Anne Mulpas, Céline Nannini, William Navarrete, Bernard Noël, James Noël, Pasquale Ottavi, Bertrand de la Peine, Marc Petit, Alexandre Pierrepont, Catherine Pont-Humbert, Charles Robinson, Jean Rouaud, Gilles Rozier, Amina Saïd, Boualem Sansal, Hervé Sanson, Éric Sarner, Felwine Sarr, Leïla Sebbar, Nathalie Skowronek, Avrom Sutzkever, Sylvie Taussig, Sami Tchak, Vassílis Vassilikós, Joël Vernet, Ilarie Voronca, Abdourahman A. Waberi, Carole Zalberg, Benny Ziffer.

April 03, 2017

DVD Mohammed EL AMRAOUI Ils marchaient, éditions Arthésée

Commentaire de la réalisatrice Arthésée :

La première lecture du DVD est un extrait du texte "MUCHAT (FANTASSINS)" écrit en arabe par Mohammed à la demande du Groupe Brain damage sur le thème de l'engagement des tirailleurs marocains, algériens ou sénégalais lors de la guerre de 1914. Le montage a été fait pour une écoute des mots dans les deux langues, arabe et traduction française. Le montage parallèle et les illustrations d'archives permettront peut-être de reconnaître certains mots et le sens de certains groupes de mots même pour des personnes ne connaissant pas la langue littéraire arabe, mais on pourra aussi se contenter d'une écoute purement musicale de la langue. La traduction française de Mohammed, est ici lue dans son intégralité par le poète Patrick Dubost. La deuxième lecture est, à l'inverse, celle d'un texte écrit par Patrick Dubost "ZUN' (conférence)" traduite de façon astucieusement comique par Mohammed : une traduction simultanée... ou plutôt une performance remarquable de ce duo d'artistes! Enfin la troisième lecture est un texte d'une grande force d'expression, intitulé "EX". Ce texte écrit en français par le poète Mohammed El Amraoui ne peut être traduit en arabe puisque le son "ex" n'existe pas dans cette langue, un exemple de texte qui perdrait tout son sens et sa subtilité dans une traduction. Sa force tient ici autant au contenu, au jeu des mots, qu'au sens profond du préfixe EX signifiant l'exclusion, mis en avant par le poète dans une lecture brillante où l'émotion nous transperce. Le tout est illustré d'improvisations de Yannick Narejos "en live". Les 3 lectures sont indépendantes (de 3 à 6 min suivant les textes).

DVD disponible dans la collection " tout court " en boitier slim, durée totale 15 minutes.

Please reload